• @leftascenter
    link
    Français
    210 days ago

    Pour le Shtandart et son équipage, cette situation “est une question de vie ou de mort”, selon Vladimir Martus, alors que le navire est “en mer sans port d’arrivée”.

    🤣

    Pas de tempête en vue. Avitaillement toujours possible via un navire de service.

    Rien a voir, avancez.

    • @brsrklf
      link
      Français
      210 days ago

      Ça me paraissait un brin dramatique d’insinuer que leur vie ne tenait qu’à pouvoir accoster aux fêtes maritimes.

      Si vraiment la décision date du 24 Juin et a été bien communiquée, et si le bateau est parti le 3 Juillet, c’est qu’ils ont tenté de passer au forcing au lieu de changer de plan et ils n’ont pas vraiment d’excuse.

  • @brsrklf
    link
    Français
    110 days ago

    Je sais vraiment pas trop quoi penser de toute cette histoire.

    Le capitaine est apparemment ouvertement pro-ukrainien, condamne l’invasion sans réserve et traite Poutine de dictateur. Il a déjà changé de pavillon pour accéder à d’autres évènements.

    De l’autre côté on a un officier de réserve à la tête d’un groupe dont le seul objectif c’est de bloquer ce bateau en particulier, qui soutient que le capitaine est un espion du FSB parce que… Il dénonce pas assez Poutine? Et qui organise des manifestations pour le “foutre dehors” (ses mots).

    Je comprends que côté préfecture et mairie de Brest, ils appliquent la règle, c’est normal, rien à redire. Mais je trouve que la croisade du mec en face pue un peu.